A une quinzaine de kilomètres au nord de Brest, Plabennec ne vit pas dans l’ombre de la grande ville…

A une quinzaine de kilomètres au nord de Brest, Plabennec ne vit pas dans l’ombre de la grande ville. Elle a certes bénéficié d’un afflux de population urbaine qui a dynamisé sa démographie pour la porter aujourd’hui à 8.200 habitants, avec le cap des 10.000 probablement atteint dans quelques années. Mais cette commune située sur la deuxième couronne brestoise a su conserver ses activités agricoles et son caractère rural, à la porte du pays des Abers dont elle est la plus importante composante avec ses 5.000 hectares comptant nombre de ruisseaux et zones boisées. La poussée démographique et l’apparition de nombreux lotissements ne se sont pas faites sans conséquence sur la raréfaction des terres agricoles mais l’impact est aujourd’hui mieux maitrisé avec un retour à un habitat plus concentré et moins consommateur de terre. Un nouveau collège L’expansion de la commune et l’arrivée d’une population relativement jeune sont porteurs d’un dynamisme qui trouve sa traduction dans plusieurs domaines.

En 2010, Plabennec a vu l’ouverture du collège public Nelson Mandela, réclamé de longue date et justifié par la montée des effectifs. De même, le commerce local parvient à résister dans une période pourtant pas très porteuse et la création de nouveaux services a accompagné l’expansion progressive de la ville qui a, en outre, la particularité de posséder la ligne de car la plus fréquentée du département, entre Plabennec et Brest. Ce dynamisme est également perceptible dans la densité de la vie associative locale dont le porte-drapeau est bien sûr le Stade Plabennecois, club de football qui a parfois évolué en 3e division nationale avec le Stade Brestois comme adversaire de championnat. Un élément de fierté pour une commune qui revendique sa double appartenance géographique puisqu’elle est à la fois membre de la Communauté de communes des Abers et du Pays de Brest.

Voici une jolie maison en vente dans le bourg de Plabennec.